DOWNLOAD THE REPORT

© 2018 Club Praxis. All Rights Reserved.

Le tsunami numérique peut-il révolutionner nos systèmes de santé publiquE ?

un rapport DU CLUB praxis

LE RAPPORT

Trouver l’équilibre : voilà la tâche difficile des législateurs pour réguler l’e-santé. Les données médicales et les nouvelles technologies sont à la fois prometteuses et sensibles. Prometteuses, parce que leur utilisation massive et rapide permettra d’améliorer la qualité des soins et les coûts de notre système de santé. Sensibles, parce qu’elles posent des questions morales (e.g., la possible ré-identification du patient).

 

Ambition et prudence doivent donc guider la régulation de l’e-santé et, plutôt qu’une série de préconisations techniques, nous avons articulé nos recommandations autour de quatre axes stratégiques. Pour chaque axe, nous proposons plusieurs initiatives concrètes qui pourront inspirer les différentes parties prenantes de la santé et les guider dans leurs prises de décisions.

 

RECOMMANDATIONS

Remettre le patient au coeur de ses données médicales

  • Sensibiliser les citoyens à la compréhension et à la maîtrise de leurs données de santé

  • Renforcer les principes d’information individuelle et de consentement du patient avant toute utilisation de données personnelles

  • Créer un parcours des données du patient autour du Dossier Médical Partagé (DMP)

  • Développer la médiation par des “tiers-de-confiance” dans l’utilisation des données

Renforcer la culture du numérique chez les professionnels de la santé

  • Créer un système de mesures incitatives encourageant l’adoption des technologies d’e-santé

  • Développer la formation pratique des professionnels de santé autour du numérique

  • Améliorer la portabilité de l’information entre tous les professionnels de santé

  • Anticiper le bouleversement induit par l’avènement de la technologie 5G

Repenser les réglementations de développement et de mise sur le marché des technologies de l’e-santé

  • Accélérer le développement du “Small Business Act”

  • Renforcer le principe des “bacs à sable”

  • Certifier les programmeurs plutôt que les programmes (e.g., programme "Pre-Cert")

  • Clarifier le cadre légal de responsabilité homme/machine dans les décisions de santé

Poursuivre la consolidation de l’infrastructure de données médicales et en extraire toute la richesse

  • Promouvoir l'organisation territoriale des données de santé

  • Poursuivre la dématérialisation de l’intégralité des prescriptions

  • Simplifier les systèmes de gouvernance et d'accès aux principales bases de données dans le respect de la confidentialité

À propos des auteurs

Yann Coatanlem

Président du club Praxis

  • Grey LinkedIn Icon

Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure d’Informatique et de Mathématiques Appliquées de Grenoble (ENSIMAG) et du mastère de finance d’HEC, il est directeur de recherche dans une institution financière, président de la Maison française de New York, président de l’American Foundation of Paris School of Economics, Conseiller du commerce extérieur et administrateur de la European-American Chamber of Commerce.

Julien Dubuis

Supervision

  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Twitter Icon

Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure et docteur en physique (Ph.D.) de l'Université de Princeton, il est auteur de plusieurs articles académiques sur le traitement des données et la théorie de l’information dans les systèmes biologiques. Il a été consultant en stratégie dans le secteur de la santé et des technologies puis directeur dans plusieurs start-ups de santé digitale à New York.

Julien Delpech

  • Grey LinkedIn Icon
  • Grey Twitter Icon

Julien Delpech, Essec BA 96, installé à New York, est le fondateur et CEO de la plateforme invivox.com, qui vient de réaliser une levée de fonds de 3,5 millions d’euros (lien CP). Julien a travaillé pendant plus de 15 ans dans le monde médical, dans différentes parties du globe (Russie, Amérique Latine, UK, USA), dans le domaine pharmaceutique mais aussi dans les études cliniques dans le domaine des cellules souches.

Simon Gaillard

  • Grey LinkedIn Icon

Consultant en cybersécurité et protection des données dans un cabinet privé. Il a travaillé à la Banque Mondiale sur l’amélioration de l'environnement réglementaire pour les entreprises digitales. Il est ancien élève de Sciences Po Paris.

Pierre-Antoine Gourraud

  • Grey LinkedIn Icon

Ancien élève de l’école Normale Supérieure de Lyon et professeur des universités, praticien-hospitalier de la faculté de médecine de l’université de Nantes. Il a été post-doctorant puis professeur associé au département de neurologie à l’université de Californie à San Francisco (États-Unis). Entrepreneur, il a créé en 2008 une société dédiée au développement d'algorithmes en biologie.

Emilie Rannou

  • Grey LinkedIn Icon

Ancienne élève de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique. Actuellement Product Manager chez Criteo, elle contribue à construire une vision stratégique pour le développement, l’optimisation et l’utilisation des algorithmes de machine learning (intelligence artificielle). Emilie est de retour à Paris après 5 ans entre Lo ndres et New York

 
 

À propos du club praxis

  • Grey Twitter Icon

Un regard international sur les débats en France

Le Club Praxis est un think tank français basé à New York qui rassemble des cadres expatriés bénéficiant de leur expérience à l'étranger pour contribuer au débat en France et l'éclairer de leur expertise internationale. Créé en 2007, sous l’impulsion de plusieurs dirigeants français, dont Henri de Castries, il assume sa position d’outsider dans la vie publique française. Il cherche à promouvoir des idées neuves et innovantes pour le renouveau des institutions et du système économique.

Des prises de position pragmatiques et non partisanes

Indépendant de toute école de pensée, le Club Praxis se veut le champion d’un dialogue renouvelé et sans a priori entre les citoyens et les décideurs politiques, notamment par le biais d’une plus grande transparence des données publiques et des processus de décision. À travers des propositions de réformes concrètes et actionnables, il souhaite remettre l’intérêt général à long terme au cœur de l’action publique, et contribuer à définir une nouvelle trajectoire pour une France plus ouverte sur le monde.

 

Un fonctionnement indépendant de toute subvention

Le Club Praxis fonctionne sur une base complètement bénévole, ne reçoit pas de subventions publiques ou privées. Il compte essentiellement des chercheurs, des économistes, des hauts fonctionnaires, des cadres supérieurs et des juristes qui souhaitent mettre leurs compétences et leur expérience internationale au service leur pays.

www.ClubPraxis.com

 

ARTICLES RÉCENTS

A life sciences and health care perspective: Tech Trends 2018

Deloitte

Medical Education Invivox

"Il manquait un outil pour la formation des medecins"

Julien Delpech 

Yann Coatenlem

Balance commerciale et vieilles recettes

"IL FAUT DES DECIDEURS ECLAIRES ET NON EBLOUIS PAR L'INFORMATIQUE"

Medical Education Invivox

Aurélie Jean